Notre équipe

 LE SECRETARIAT 

Secrtaires3

Les secrétaires prennent les rendez-vous des nouveaux patients en fonction de leur IMC et vous demandent donc vos poids et taille pour le calculer. Un questionnaire vous est remis destiné à être le plus complet possible, notamment sur les tentatives diététiques et les habitudes alimentaires pour faciliter la consultation (il est aussi téléchargeable sur le site, rubrique contactez-nous). A la phase du bilan elles organisent les rendez-vous et les ordonnances, et participent à la préparation des réunions multi-disciplinaires. C'est beaucoup de travail, soyez patients, il n'y a pas d'urgence mais les demandes sont traitées assez rapidement au final. 

 

LE SERVICE DE CHIRURGIE 

Michele FicnerMichèle Ficner, responsable des soins clinique Saint-André

 

Interview de Michèle FICNER 

Le service a-t-il des spécificités pour recevoir des patients obèses ?

 Oui, l’unité de chirurgie digestive comporte des chambres spacieuses, des lits 140,  avec salle de bain douche à l'italienne (de plein pied), et pour les patients extrêmes nous avons un contrat de prêt très réactif avec un prestataire.

Et pour les tenues ? 

Nous disposons de tenues spéciales usage unique XXL et sous-vêtements pour l’hospitalisation, le bilan, le bloc. L'intimité des patients est respectée.

Le personnel ? 

Le personnel est formé également à ces questions : respect, pudeur, complexes et confidentialité. Le personnel est formé pour la prise en charge des patients, fidèle au service (dernière infirmière arrivée il y a 6 ans), et la maîtrise parfaite. Le bilan est le premier contact avec le personnel, c’est vraiment important, on rassure le patient. Eric Varini a fédéré une équipe fidèle autour de l’obésité. Il y a une formation au sein de l’établissement et une autre par Eric Varini sur l’ensemble du personnel. Le personnel infirmier participe à des actions en dehors du service ou de dépistage notamment lors des Journées Européennes de l’Obésité.

 

IngridFaustine ClementineIngrid, Faustine, Clémentine infirmières du service de chirurgie

 

Interview

Qui sont vos patients

"Des hommes et femmes avec plus de femmes; de tous âges (beaucoup 20 à 30 ans et 50 à 60 ans), de toute catégorie sociale, en activité ou pas, parfois en bonne santé, dans d’autres cas handicapés dans leur santé ou leur mobilité : personnes ayant de l’hypertension, diabète, mal aux genoux, douleurs articulaires, essoufflements pour monter les marches".

"Il y a aussi la question de l'Image de soi, la question vestimentaire (elles disent souvent qu'elles ne peuvent pas s’habiller pour elles, leur senfants, la vie de couple)".

"Nous avons des patients en bilan, des opérés d’anneaux et de bypass et de sleeve".

Les patients sont–ils traités différemment ? 

Non, on s'adapte au cas par cas. On réexplique autant que les autres. On suit le protocole du Dr Varini. Les patients ont besoin d’être rassurés, que l’on réexplique. Les aspects pratiques, pour les tenues, le brancardage sont pris en compte. 

Nous avons des  habitudes et des protocoles de prise en charge précis. Nous sommes très à l'écoute et connaissons les besoins de patients qui parfois sont victimes de complexes ou de perte de confiance en eux. Nous les rassurons sur leurs futurs examens ou opérations par notre expérience de nombreux patients suivis dans le service.

Quelles questions vous posent fréquemment les patients ?  

"Est ce que je vais pouvoir manger de tout ? La réalimentation.

Combien je vais perdre (par rapport aux autres) ?

Est ce que ça réussit bien ?

Les cicatrices ? Quand je vais pouvoir prendre une douche ?

La convalescence : quand je vais pouvoir retravailler ? Arrêt de travail ?".

Les cicatrices sont petites avec la coelioscopie ? 

"Elles sont toutes petites, les fils ne sont pas visibles, ils sont à l'intérieur Les pansements sont fait avec des strips (adhésifs),  tous les deux jours, des pansements étanches achetés à la pharmacie permettent de prendre des douches. les strips sont retirés au bout de 10 jours". 

  

LE BLOC OPERATOIRE

bloc equipeL'équipe de chirurgie viscérale est une véritable équipe dédiée à la chirurgie viscérale et particulièrement rodée aux spécificités de la chirurgie bariatrique : depuis le brancardage, installation du patient, prévention des compressions, préparation du matériel spécifique, instruments longs, pinces à sutures mécaniques. Des formations spécialisées en chirurgie bariatrique (SOFFCO) et en sutures mécaniques ont été dispensées et le seront encore.

Les tables d'opérations peuvent supporter jusqu'à 350kg même en cas d'intervention urgente.

Les hautes technologies sont disponibles comme l'Ultracision (ultra-sons), Ligasure (thermofusion), pinces mécaniques motorisées et flexibles (agrafage  powered), pinces d'agrafage à triple largeur d'agrafes (Triple stapler).

 

Véronique CAPELLI, responsable du bloc opératoireVeronique Capelli

 

Interview de Véronique CAPELLI

Avez vous des spécificités pour cette chirurgie ?

"Au sein du bloc une salle est dédiée à la chirurgie bariatrique, et plusieurs salles sont équipées de tables à haute capacité de poids (350kg). 

Le bloc d'urgences comporte aussi cet équipement. Une équipe d'aides et panseuses est dédiée à cette chirurgie, les aides opératoires sont formés.

L'instrumentation a été augmentée de pinces spécifiques, de pinces plus longues, et, pour les rares cas de chirurgie ouverte d'écarteurs plus profonds.

Améliorations du système veine, amélioration des systèmes respiratoires. Amélioration pour préserver la personne (au niveau du porté des patients)".