article-dateRetour sur la sixième édition des Journées Européennes de l'Obésité 2015

Publié le 26/07/2015

 

Le groupe Courlancy, très impliqué dans l’obésité a participé cette année encore à la Journée Européenne de l’Obésité le 22 mai 2015. Sous l’impulsion des équipes médicales de Saint André (Dr Eric Varini chirurgien bariatrique, Dr Sophie Varin nutritionniste et présidente du CLAN), près de 200 personnes ont pu se retrouver à l’Atrium des Bleuets. Cette manifestation reste un moment important de  convivialité et d’échanges, elle rapproche les patients de leurs soignants et accroît la cohésion des équipes. Il a été présenté un large éventail de suggestions et de propositions sous forme de stands, conférences courtes et animations.

JEO 2015-10JEO 2015-11

Pour les stands, deux nouveautés :  

-le nouveau Pôle Obésité situé à la clinique Saint André, symbole de l’investissement du groupe dans son territoire de soins (Reims, Soissons, Châlons en Champagne et Saint Dizier ) était tenu par Mme Guylaine Tater, Coordinatrice.

-le stand de Tabacologie mis en place par le Dr Marie Masure.

Et aussi les stands les plus prisés des éditions précédentes :

-le stand infirmier et de dépistage avec Alicia et Sophie, Mme Michèle Ficner (DSI) ainsi que Mme Anne Hollande, qui a permis aux visiteurs de faire un petit bilan.

JEO 2015-7JEO 2015-3

-l’association de patients « Un combat, une renaissance en Champagne Ardenne» a encore une fois connu une grande fréquentation avec des photos spectaculaires avant/après et les témoignages des opérés. Merci à la présidente Céline Couvert et aux adhérents actifs pour leur disponibilité.

JEO 2015-6JEO 2015-15

-le diabète avec le Dr Nathalie Levy-Bohbot et le renfort de Mmes Patricia Charbaut et Karine Clément du plan « Sophia » de la CPAM.

JEO 2015-8

-la pneumologie avec les Drs Bertrand Guy et Marie Masure, et Mme Valérie Girard pour l’apnée du sommeil et la consultation de tabacologie.

JEO 2015-17

-les ateliers nutrition avec la collaboration de Sodexo (Mr Franck Boileau, Mr Daniel Beaulieux) très inter-actifs : jardinet, quizz,  équivalences sucres/graisses, le monde des épices sous la houlette du Dr Sophie Varin et des diététiciennes Mmes Mathilde Demonceaux, Emilie Dubroca et Mathilde Dupont. De nombreuses brochures et recettes étaient remises ainsi que des tabliers de cuisine.

JEO 2015-16JEO 2015-2

 

JEO 2015-20JEO 2015-5

-le stand de Chirurgie bariatrique avec les Drs Eric Varini et Ghislain Schmitt.

JEO 2015-4

-le stand activité physique avec l’équipe du Centre de rééducation des Bleuets de Mr Benoit Stienne. Et le renfort d’EPMM et de Mr Vincent Boucherot de Sport Santé Bien Etre. 

Le nouveau programme de conférences  se déroulait en parallèle : Sophrologie, Sport Santé Bien Etre, Pédiatrie, Nutrition, Tabacologie, Logique Emotionnelle. Il a été très apprécié et sera donc renouvelé.

Conferenciers-2Conferenciers-3Conferenciers-4

S. Colbach (Sophrologue)                   V. Boucherot (Chef de projet SSBE)         Dr E. Lembrecht (Pédiatre)

Conferenciers-5Conferenciers-6

Dr S. Varin (Nutritionniste)                   E. Dubroca (Diététicienne)

Conferenciers-7Conferenciers-1

Dr M. Masure (Tabacologue)               C. Delaveau (Psychopraticienne en Logique Emotionnelle)

Côté animation Elodie Rougeaux (EPMM) a permis de découvrir la gym Santé, la marche active, en extérieur avec un final de Qi Gong à l’Atrium tous ensemble.

JEO 2015-18JEO 2015-19

Tous nos remerciements aux visiteurs, aux soignants ainsi qu’aux directions de Saint André et des Bleuets et à la cellule qualité… Et à l’année prochaine !

 

article-dateFast Track Rotterdam, 26 mars 2015

Publié le 02/04/2015

 Nous avons eu l’opportunité de visiter, à l’hôpital Sint Franciscus de Rotterdam, une des équipes les plus performantes des Pays Bas en chirurgie de l’obésité. Le Dr Biter et ses collaborateurs sont experts en Fast Track - en français, réhabilitation précoce. Le principe est de permettre au patient d’être mobilisé, levé très vite, et réalimenté afin de pouvoir quitter l’hôpital le plus souvent dès le lendemain de l’opération.

Rotterdam site-3

Nous avons réuni une équipe complète (chirurgiens, anesthésistes, cadres et infirmiers de bloc, de logistique, directrice, coordinatrice) pour profiter au maximum des informations opératoires, anesthésiques, logistiques et organisationnelles. Et assez fiers d'être la première équipe française invitée par ce centre qui forme des collègues hollandais et européens tout au long de l'année. Arrivés le soir par le Thalys nous n’avons eu qu’un bref aperçu de cette métropole qui abrite le plus grand port d’Europe, de son architecture et un peu aussi de ses fromages au Markhtal, un marché couvert d’architecture avant-gardiste.

Rotterdam site-7 Rotterdam site-10 Rotterdam site-6 Rotterdam site-4 Rotterdam site-5 Rotterdam site-1 Rotterdam site-2 Rotterdam site-12 Rotterdam site-13

Nous étions ainsi présents dès 7h00 à l’hôpital Sint Franciscus. Le premier patient arrive à 6h30 pour un bypass, l’intervention commence à 8h12 ! Il y aura ensuite 6 autres bypass et sleeve dans la journée sur un rythme soutenu. Nous avons trouvé des convergences entre nos activités avec le Dr Biter, ses expertises techniques et une gestion optimale de l’anesthésie. Le patient se réveille sur table puis sera levé et mobilisé rapidement pour un premier check list : tout est en ordre. Ensuite : boissons, antalgiques, et après une nuit à l’hôpital il pourra sortir avant midi après une nouvelle série de contrôles. 

Rotterdam site-11 Rotterdam site-9

Tout ceci implique un patient bien préparé physiquement (diète de  deux semaines) et psychologiquement. Le processus de réhabilitation précoce que nous pratiquons à la clinique Saint-André (hernies ambulatoires, colons coelioscopiques, et même anneaux ambulatoires en 2014), est une évolution moderne de la chirurgie.Certes, sous pression des politiques et de l’économie de santé, mais les avantages sur les infections nosocomiales et le risque thromboembolique (phlébites et embolies) sont parfaitement établis. Il faut bien analyser les patients, établir des protocoles, avoir des équipes dédiées et rodées. Cette remise en cause des dogmes sera clairement une évidence dans quelques années.

 

Merci à l’équipe : Mesdames Capelli, Ficner, Lahire et Tater, Mr Egot, au Dr Lefort (anesthésiste), aux Drs Schmitt et Kaméni de Courlancy. Merci à l’hôpital Sint Franciscus, Dr Biter, Dr de Quelerij et leurs collaborateurs. Merci à Mylène, Christèle et Nicolas (Ethicon) pour l’organisation.

 

Dr Eric Varini

 

Rotterdam site-8

 

 

article-dateInauguration du Pôle obésité

 

Publié le 31/01/2015

 

Le 23 décembre 2014 a été inauguré LE PÔLE OBESITE DU GROUPE COURLANCY. 

inauguration-pole

 Dr DESPHIEUX (PDG), Dr VARINI (chirurgien), Dr VARIN (gastro entérologue, nutritionniste), Dr RIFAI (psychiatre).

L'obésité est un véritable enjeu de santé publique, elle impacte l'espérance de vie, la santé, la qualité de vie, l'emploi, et même l'incidence de nombreux cancers. 

En attendant l'effet des politiques de prévention, des prises en charges précoces, efficaces et souvent multi-disciplinaires sont nécessaires. 

Le groupe Courlancy, s'investit dans la prise en charge de ce problème qui touche particulièrement la Champagne-Ardenne et la Picardie (20% de la population). Il a ainsi décidé la création de ce pôle fédérateur sur le site déjà très actif de Saint-André, ce qui permettra d'être opérationnel à Bezannes en 2018. 

On rappelle que le groupe a obtenu dès sa création la labellisation de la SOFFCO.MM (SOciété Française et Francophone de Chirurgie de l'Obésité et des Maladies Métaboliques) pour la chirurgie à la clinique Saint-André, associée aux cliniques Priollet et Courlancy et souhaite développer la prise en charge chirurgicale sur l'ensemble de ses zones de recrutement notamment Soissons et Saint-Dizier.

La coordination des spécialités médicales concernées et l'optimisation des moyens techniques et diététiques seront développées.  

La quasi totalité des praticiens et personnels concernés étaient présents ainsi que les directeurs des établissements, cadres de soins, personnels des services et bloc, diététiciennes, qualiticiens, éducateurs sportifs, sophrologue, ainsi que le centre de rééducation des Bleuets. 

Dans son discours le PDG, le Dr Desphieux, a félicité l’équipe de St André pour son dynamisme et la qualité de sa prise en charge, ainsi que ses résultats.

Le Dr Varini à son tour, a remercié les intervenants de St André mais aussi des Bleuets et de Courlancy pour leur travail et leur enthousiasme.     

 

Quelles sont les missions du pôle ? 

Dr Eric Varini : « Elles seront inscrites dans une charte qui s'imposera aux intervenants et utilisateurs :  

1. Informer le public grâce à un n° 03 26 05 55 49 avec permanence et messagerie vocale et la possibilité de laisser des mails sur    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   auxquels répondra Mme Guylaine Tater, coordinatrice ; un annuaire régional est en cours d'élaboration.

Des réunions d'information sur le parcours chirurgie et des groupes de parole seront à la disposition des futurs opérés. 

2. Coordonner les actions du groupe par spécialités et notamment en chirurgie, faciliter l'activité des cliniques périphériques avec les moyens communs centralisés : RCP (Réunions de Concertation Pluridisciplinaire), réa, endoscopie interventionnelle, cours et ateliers du pôle pour le suivi.

Actuellement le plus gros de l'activité est réalisé à Reims St André et Soissons (Dr Varini) et Chalons (Dr Legris), et le développement sera poursuivi et facilité à St Dizier (Dr Tryhoen) et Reims Courlancy (Dr Schmitt). Coordination entre chirurgie nutrition diabétologie et rééducation pour les bilans et suivis, organisation des réunions métaboliques au pôle : diabète, gynécologie, pneumologie, hépato-gastro. 

Liens avec le CLAN et organisation des journées de l'obésité. 

3. Développer le suivi des opérés avec des ateliers collectifs ou individuels en nutrition, psychologie, sophrologie, activité physique, coordonner les actions avec le service de rééducation. Instaurer un plan personnalisé de soins, poursuivre dans le sens de la multidisciplinarité et réunions métaboliques. 

4. Développer la coopération avec les patients. L'association "un combat, une renaissance en Champagne Ardenne" intervient avec sa permanence et groupes de parole. Elle est régulièrement sollicitée ou demandeuse pour des actions diverses (ex : journées de l'obésité). 

Les patients en situation de fragilité sociale pourront être aidés par les services existants en interne. 

5. Réaliser des formations en interne (équipes des blocs, infirmières), Soissons. 

En externe : stages de diététiciennes, sessions by-pass, infirmières IBODE. 

6. Optimisation de la qualité et renforcement de la labellisation ».   

 

Comment fonctionne le pôle ? 

La coordinatrice Mme Guylaine Tater rappelle que le pôle est situé au 3 Bd de la paix à St-André. Il comporte 2 grandes pièces avec un secrétariat informatisé, bibliothèque et une grande salle de réunion qui peut recevoir 15 à 18 personnes. Il y a du matériel de présentation et le matériel audiovisuel est partagé avec la direction et la qualité, (possibilité de visioconférence).

Les réunions ont débuté dès fin septembre avec les RCP, les permanences de l'association « un combat une renaissance en Champagne-Ardenne», et les ateliers de psychologie, sophrologie, sport santé bien être, art thérapie.

Elle assure la communication entre les intervenants, patients, association,  praticiens, direction et qualité. 

Il y a déjà beaucoup d'appels et de questions auxquelles on répond d'emblée ou après recherches. Un des objectifs est d'aider aussi les patients qui ne savent pas par où commencer ou qui voir en premier : nutritionniste, chirurgien, diabétologue,... 

 

Nul doute que tous, patients et soignants sauront lui donner un succès à la hauteur de ses ambitions. En espérant beaucoup de l’implication des pouvoirs publics, des instances, des ARS pour aider ce Pôle à améliorer les prises en charge, dans la logique des recommandations qu’elles ont établies à travers la Haute Autorité de Santé et le Programme National Nutrition Santé.